Bienvenue en adolescence ! (Titeuf ; 14)

ZEP

Titeuf est victime de son succès auprès des filles. Pour lui, avoir deux amoureuses ne pose aucun problème. Mais Ramatou et Nadia, jalouses, s’arrachent leur ami, au propre comme au figuré, car il en perd sa célèbre mèche. Il est temps pour lui de grandir un peu et de devenir adolescent, pensent ses copains. Mais comment ? Pour l’instant, pas l’ombre d’une moustache, pas un bouton d’acné, pas une goutte de testostérone.

Avec son bonnet de laine bleu sur la tête, le temps que sa mèche repousse, Titeuf réjouit par sa naïveté et ses efforts pour passer en adolescence. Son interprétation des renseignements trouvés dans un ouvrage spécialisé trouvé par son copain Manu est source de gags désopilants. Les relations entre filles et garçons, avec le décalage de maturité, sont bien vus, de même que l’angoisse de ne pas grandir. Un sens de l’observation sans méchanceté, des attitudes qui « signent » les ados : de toute évidence, Zep aime son héros et se penche avec bienveillance sur ses souvenirs d’ado. (A.-M.R.)