Aya de Yopougon.

ABOUET Marguerite, OUBRERIE Clément

& & &  

C√īte d’Ivoire, 1978. Aya, dix-neuf ans, vit dans le quartier populaire de Yopougon, √† Abidjan. Elle veut devenir m√©decin alors que ses amies, Adjoua et Bintou, ne pensent qu’√† s’amuser et r√™vent de mariage. D√®s lors, elles multiplient les ruses pour √©chapper √† la surveillance de leurs parents. Amoureuses du m√™me gar√ßon sans le savoir, c’est Adjoua, ¬ęenceint√©e¬Ľ, qui √©pouse Moussa au grand dam de la famille de ce dernier qui vit dans les beaux quartiers.

Dans une langue savoureuse, l’auteure, ivoirienne, d√©roule cette chronique √† l’intrigue un peu manich√©enne : l’une s’absorbe dans les √©tudes pour choisir sa vie, les autres acceptent avec fatalisme une certaine condition de la femme. Les d√©tails truculents du mariage unissant des familles mal assorties campent avec fra√ģcheur et r√©alisme le d√©cor : paysages √©vocateurs, ambiance, chaleur humaine et caract√®res typ√©s.