Achille a la varicelle

WESTON Carrie, WARNES Tim

Dans la classe de Melle Edwige, une poulette blanche à lunettes, les élèves sautent de joie en apprenant la visite de monsieur Jars, le fermier. Le renardeau, les souris, la lapine et la taupe se régalent des produits frais de la ferme. Achille l’ourson est resté assis dans le coin lecture. Lorsque ses camarades l’invitent à goûter le miel, ils le découvrent couvert de boutons rouges. Il a la varicelle, déclare Mlle Edwige. Rapidement l’épidémie s’étend à toute la classe.

Cette histoire simple et descriptive permet de familiariser les petits avec le travail d’un fermier. Bien rythmée au début, même si guère originale, elle s’enlise avec la relation de la préparation de biscuits sur quatre pages. Les évènements manquent de fantaisie. L’illustration amusante mais très classique avec des détails vrais et bien observés prête à sourire. L’anthropomorphisme joyeux des héros croqués d’un trait expressif attire la sympathie. Il se dégage de ce récit une tendresse qui plaira aux 3/4 ans.