1983.

PEACE David

Ce roman cl√īt une t√©tralogie. En 1983, une fillette du Yorkshire dispara√ģt √† la sortie de son √©cole. Maurice Jobson, superintendant de la police locale, m√®ne confus√©ment l’enqu√™te. Il se rappelle constamment les cas similaires survenus dans la r√©gion en 1974, 1977 et 1980 (rapport√©s dans les trois tomes pr√©c√©dents). Flics ¬ę¬†ripoux¬†¬Ľ, suspects, complices suppos√©s, t√©moins, tout ce joli monde se compla√ģt dans la fange, l’alcool, la violence, la sexualit√© bestiale. Le malheureux lecteur est ballott√©, sans m√©nagement, d’une √©poque √† une autre, dans des lieux sordides et naus√©abonds. Bourr√© d’allusions √† des √©missions de vari√©t√©s de la BBC et √† la politique britannique, ce polar cafouilleux est d√©pourvu de tout suspense. Le style parl√© est verbeux, vulgaire, voire ordurier. L’auteur r√©p√®te inlassablement les m√™mes sc√®nes, les m√™mes descriptions. Bref, ce pav√© √©coeurant est ennuyeux.