Voleur de vies

ANDRIAT Frank

& &

 

Un jeune homme, surnomm√© L√©zard, vit du montant de l’aide sociale dans une chambre sans confort. Il am√©liore son quotidien avec des vols √† la tire. Tr√®s rigoureux, il n’ouvre ses portefeuilles subtilis√©s que chez lui ; d’un c√īt√© les euros, de l’autre les cartes d’identit√© qu’il classe dans une bo√ģte bien cach√©e. Le reste est d√©truit. Un jour, il est observ√© et d√©masqu√© par une jolie fille pr√©nomm√©e M√©duse. Commence alors un jeu troublant que L√©zard ne ma√ģtrise plus.

L’auteur d√©crit avec une impressionnante pr√©cision le ¬ę travail ¬Ľ de L√©zard et s’attache √† d√©peindre ses pens√©es, rancoeurs et d√©sirs dans une √©criture tr√®s famili√®re, volontiers argotique. Assez bavard et r√©p√©titif, l’ensemble peut lasser. Le lecteur est entra√ģn√©, √† la suite du h√©ros et de sa jolie compagne, √† la recherche d’une v√©rit√© √©trange que L√©zard voudrait fuir, apr√®s sa rencontre avec un c√©l√®bre auteur de romans policiers, rencontre qui entra√ģne la remise en cause de son statut et m√™me de son identit√©. La fin surr√©aliste de l’histoire d√©route, car on ne sait plus qui a v√©cu quoi, et √† quel moment le h√©ros a pris vie.