Boum.

FERDJOUKH Malika

¬†Laisser s‚Äôenfuir une tr√®s jeune voleuse¬† prise sur le fait¬†? Pour expliquer ce geste insolite, le narrateur raconte l‚Äôinoubliable √©t√© de ses quinze ans,¬†pass√© dans les √ģles √Čoliennes. Complice forc√©¬† de l‚Äôamourette de sa cousine, C√©lestino est, de plus, contraint de porter¬† la cha√ģne en or, cadeau d√©test√© de sa grand m√®re. Il se retrouve constamment¬† face √† face avec un gar√ßon de son √Ęge, mais leur relation butte sans cesse. Celui-ci, rescap√© d‚Äôun boat people, voleur par n√©cessit√©, est fascin√© par le bijou. Il finira, dans un geste fou, au bord du Stromboli grondant,¬† par¬† couper le pouce de C√©lestino pour s‚Äôen emparer.¬†

Le parall√®le entre la violence du geste et celle du volcan,¬† cette cha√ģne d‚Äôor, indiff√©rente pour celui qui a tout, intol√©rable pour celui qui n‚Äôa rien, illustre avec force la phrase cl√© du r√©cit :¬† ¬ę¬†j‚Äô√©tais du c√īt√© o√Ļ lui n‚Äô√©tait pas.¬†¬Ľ Pris √† t√©moin,¬† le lecteur reste cependant¬† libre de laisser cette histoire, √† la fois r√©aliste et symbolique, r√©sonner dans sa conscience. Malgr√© quelques longueurs,¬† un livre qui ne peut laisser un bon lecteur indiff√©rent.