Vingt-sept fois de mes nouvelles

SHALIT Béatrice

No√©mi est une enfant que sa m√®re n‚Äôaime pas, se dit-elle, puisqu‚Äôelle l‚Äôa oblig√©e √† couper ses longs cheveux‚Ķ Elle adore son p√®re mais il part, et bien plus tard il lui jouera deux sales tours. Adolescente, elle rate en beaut√© sa premi√®re relation sexuelle. Jeune femme, elle quitte subitement son amant pour son futur mari qu‚Äôelle quittera aussi apr√®s trente ans. Elle traverse la Pologne en voiture avec son p√®re et son oncle, deux octog√©naires qui se chamaillent comme des gamins. Grand-m√®re, elle conna√ģt des √©motions fortes en emmenant ses adorables petits-enfants au Louvre‚Ķ¬†√Ä coup d‚Äôanecdotes le plus souvent amusantes, B√©atrice Shalit (Qui veut tuer Rosa Hoffmann ?, NB septembre 2011) √©voque, dans un grand d√©sordre chronologique, les situations cocasses dans lesquelles se trouve emp√™tr√©e son h√©ro√Įne, son double ‚Äď No√©mi est son deuxi√®me pr√©nom. Mais les histoires qui plongent dans son pass√© sont √©mouvantes et finissent mal, parfois. Son h√©ro√Įne aspire √† l‚Äôamiti√©, l‚Äôamour et la reconnaissance ; elle ne les trouve pas toujours, mais elle ne perd jamais son sens de l‚Äôhumour h√©rit√© de son p√®re et son grand-p√®re. Une lecture facile et agr√©able.