Les messieurs

CASTILLON Claire

Ces messieurs sont ceux des dames qui les aiment, les observent, les jugent. Celles-ci sont jeunes, tr√®s jeunes parfois, ceux-l√† sont √Ęg√©s, trop √Ęg√©s souvent, obs√©d√©s par leur m√®re ou leur femme qu‚Äôils ne quitteront pas. Elles admirent leur docte professeur, cherchent du travail, esp√®rent de prometteuses rencontres, certaines, abandonn√©es, attendent un p√®re‚Ķ ¬†¬†Avec esprit, Claire Castillon (Cucu, NB mai 2013) dessine le portrait cruel d‚Äôhommes m√Ľrs narcissiques, tatillons, mesquins, √† l‚Äôenthousiasme vite rassasi√©. La farandole de jeunes femmes qui les encercle virevolte avec l√©g√®ret√©, sinc√©rit√©, candeur et calcul et, malgr√© sa lucidit√©, s‚Äô√©tonne de la path√©tique retomb√©e de ses illusions ! De qualit√© √©gale, √©crites √† la premi√®re personne en phrases courtes, percutantes, brillantes, ces vingt et une nouvelles sur le th√®me de l‚Äôamour en d√©calage g√©n√©rationnel, retiennent l’attention. Tout au long de ces r√©cits pleins d‚Äôhumour, √† la chute tr√®s ma√ģtris√©e et savamment inattendue, on retrouve la tendresse de l‚Äôauteur pour les fragilit√©s et les ambigu√Įt√©s de l‚Äôadolescence. (A.C. et C.R.P.)