Une histoire partielle des causes perdues

DUBOIS Jennifer

En 1979, le jeune Alexandre Betezov est invit√© par l’Acad√©mie des √Čchecs de Leningrad pour faire ses preuves. Il gagne tous les tournois et finit par devenir champion du monde. Il le reste longtemps jusqu’au jour o√Ļ il est battu par un ordinateur. De temp√©rament rebelle, il se lance dans l’action politique clandestine, distribuant un journal appel√© ¬ę¬†Histoire partielle des causes perdues¬†¬Ľ. Parall√®lement, une jeune Am√©ricaine, Irina, qui se sait condamn√©e par une grave maladie, d√©cide de partir pour la Russie et de rencontrer Betezov que son p√®re admirait tant. Elle r√©ussit √† se faire accepter dans son √©quipe quand il d√©cide de se pr√©senter aux √©lections pr√©sidentielles.¬†Ce premier roman, bien document√© sur le monde des championnats d’√©checs, m√™le deux histoires diff√©rentes qui finissent par se rejoindre. Il d√©crit avec r√©alisme la vie en Union sovi√©tique sous les diff√©rents pr√©sidents, ainsi que le combat des opposants, d‚Äôabord clandestin puis √† d√©couvert, face √† Poutine. Malgr√© des pointes d‚Äôhumour et une fin plus excitante, le c√īt√© am√©ricain de l‚Äôintrigue est d√©lay√©, et la critique politique du r√©gime russe actuel ‚Äď qui aurait pu donner un livre original ‚Äď n‚Äôest gu√®re percutante.