Un nid pour quoi faire

CADIOT Olivier

Dans un grand château-chalet qui tombe en ruine vit un roi en exil, entouré de sa cour. Les conseillers tentent de le distraire car le roi s’ennuie. La cérémonie du Grand Coucher se déroule au son de la radio. Le roi aime faire du ski, visiter les boîtes de nuit et bavarder en faisant des projets. Mais le roi et toute sa cour délirent et ne savent s’exprimer qu’en mots et phrases parfaitement incompréhensibles accompagnés de borborygmes. Le lecteur qui a le courage de tourner les pages sombre dans un ennui abyssal. Pourquoi Olivier Cadiot se complait-il dans ce genre d’écriture ? Fairy queen (NB mars 2003) était déjà qualifié de « bric-à-brac » délirant.