Tu n’as pas de coeur…

JORDIS Christine

Mai 1945. Le p√®re, officier, a combattu pour la France. La jeune m√®re et ses deux enfants quittent l’Alg√©rie et s’installent √† Tours dans la maison o√Ļ vivent les grands-parents. Apr√®s la lumi√®re et les grands horizons, la petite fille est confront√©e √† l’√©touffement et √† la tristesse de la vie provinciale et √† la s√©v√©rit√© d’une m√®re soucieuse de tenir son rang et de sauver les apparences malgr√© les difficult√©s de l’√©poque.¬†¬†Christine Jordis (Paysage d‚Äôhiver : voyage en compagnie d‚Äôun sage, HdN janvier 2016) a consacr√© Une vie pour l’impossible (NB novembre 2012) √† son p√®re. Cette fois, elle compose le portrait de sa famille maternelle, entre r√©cit de m√©moire et essai autobiographique. Elle ranime ses impressions d’enfant livr√©e aux violences incompr√©hensibles d’une m√®re d√©√ßue par le mariage, arc-bout√©e sur les convenances de son milieu et son soi-disant sacrifice au devoir familial. Plus court, un volet est consacr√© √† une grand-m√®re extravagante, folle de son corps, ancr√©e dans le si√®cle pr√©c√©dent. Avec la distance du temps, en repla√ßant les faits dans l’√©poque oubli√©e de l’apr√®s-guerre, l’auteure parvient √† expliquer les comportements insoutenables de deux femmes √† l’origine de l’enfance malheureuse dont elle a finalement pu se consoler gr√Ęce √† l’imaginaire, la lecture et le voyage. Amer et lucide.¬† (T.R. et C.-M.T.)¬†