Tu me plais tout simplement

B√ČROT Marie-Claude

Manon, une adolescente p√©tulante, est atteinte d’un cancer, et vit entre h√īpital et maison. Malgr√© son cr√Ęne d√©nud√© par la chimioth√©rapie, Quentin, le plus beau gar√ßon du lyc√©e (et peut-√™tre du pays), lui d√©clare sa flamme. C’est d√©cid√©, Manon veut vivre d√©sormais, forte de cette excellente raison. Ce n’est pas le cas d’Eva, une condisciple maussade et renferm√©e, qui vient un jour lui rendre visite apr√®s la classe :¬† profond√©ment d√©pressive, elle est la demi-soeur cach√©e de Quentin. Les deux jeunes filles nouent une relation √©trange, qui bient√īt se transforme en amiti√©.

 

Manon se raconte d’une √©criture tonique et √©nergique, √† l’image de son caract√®re. Sa maladie et le contact d’Eva lui permettent de m√Ľrir: elle apprend et comprend vite, s’implique. Le r√īle de l’entourage et du mental dans le processus de gu√©rison est bien montr√©. Faut-il pr√©f√©rer un cancer bien entour√© ou une d√©pression solitaire? On peut ne pas partager la conclusion des adolescentes, mais l’histoire, tr√®s psychologique, sonne juste malgr√© ses invraisemblances romanesques, et les deux h√©ro√Įnes sont attachantes.