Tous ces visages

GREDY Jean-Pierre

& &

 

Sous ce joli titre, que de personnages¬†! Qui n‚Äôa pas entendu parler de Barillet et Gredy, ces auteurs de pi√®ces de boulevard d‚Äôapr√®s-guerre, et au-del√†, qui firent courir tout Paris et tout New York¬†? Au soir de sa vie, il est n√© en 1920, Jean Pierre Gredy fait son bilan. Ce sont des mini-anecdotes de son enfance en √Čgypte, de ses ann√©es d‚Äô√©tudiant, ses amours, ses succ√®s, ses √©checs et, surtout, une formidable revue des ¬ę¬†people¬†¬Ľ de l‚Äô√©poque, c’est-√†-dire de la ¬ę¬†caf√© society¬†¬Ľ qui ne s‚Äôappelait pas encore la ¬ę¬†jet set¬†¬Ľ. Car ce dandy, tr√®s √† l‚Äôaise dans ces milieux, a fr√©quent√© le tout-Paris, de Greta Garbo, un peu vieillissante, mais quand m√™me, √† Edwige Feuill√®re, en passant par Marlene Dietrich, Madeleine Renaud au ¬ę¬†naturel stylis√©¬†¬Ľ, Marie-Laure de Noailles et Roland Petit… pour ne citer que les plus connus du grand public. C‚Äôest, en somme, une sorte de gros magazine fa√ßon Gala, sans photos, mais avec le charme du r√©tro.