Tous ces visages

GREDY Jean-Pierre

& &

 

Sous ce joli titre, que de personnages ! Qui n’a pas entendu parler de Barillet et Gredy, ces auteurs de pièces de boulevard d’après-guerre, et au-delà, qui firent courir tout Paris et tout New York ? Au soir de sa vie, il est né en 1920, Jean Pierre Gredy fait son bilan. Ce sont des mini-anecdotes de son enfance en Égypte, de ses années d’étudiant, ses amours, ses succès, ses échecs et, surtout, une formidable revue des « people » de l’époque, c’est-à-dire de la « café society » qui ne s’appelait pas encore la « jet set ». Car ce dandy, très à l’aise dans ces milieux, a fréquenté le tout-Paris, de Greta Garbo, un peu vieillissante, mais quand même, à Edwige Feuillère, en passant par Marlene Dietrich, Madeleine Renaud au « naturel stylisé », Marie-Laure de Noailles et Roland Petit… pour ne citer que les plus connus du grand public. C’est, en somme, une sorte de gros magazine façon Gala, sans photos, mais avec le charme du rétro.