Tous aux abris (Shaker Monster ; 1)

Mr TAN, DOMECQ Mathilde

Gwen et Justin sont soeur et fr√®re, et s’entendent comme chien et chat. Leur grand-p√®re, venu habiter chez eux, a apport√© un carton de vieilles affaires dans lesquelles Justin ne peut s’emp√™cher de fouiller. Il y trouve une esp√®ce de shaker. Le lendemain, des flaques de m√©lasse vert p√Ęle s’√©talent un peu partout dans la maison ; √† l’origine, Gluglute, monstre vert et gluant, une vieille connaissance de papi, sorti de ce shaker magique d√©couvert jadis lors d’une exploration dans la jungle. Comme Justin l’a (re)trouv√©, l’objet lui appartient d√©sormais, et les monstres qui en sortiront d√©pendent de lui. Gwen s’inqui√®te, et elle a raison. L’id√©e de d√©part est prometteuse, mais le r√©sultat vise un peu trop un jeune lectorat friand de transgressions tendance d√©go√Ľtantes. Le premier monstre produit de la morve, le second, rose en forme de fesses, d√©gage des prouts malodorants ; le troisi√®me (sp√©cial filles?) fait des bisous ‚Äď mais c’est juste un second r√īle. Sinon, le sc√©nario consiste en un m√©lange de disputes fr√®re/soeur et de poursuites pour attraper les monstres d√©vastateurs. Visuellement, l’album est accrocheur : les vignettes de grande taille sont tr√®s lisibles, le dessin dynamique, les couleurs h√©sitent entre pastel et vivacit√©. On aurait aim√© plus de finesse et d’inventivit√© dans les monstres et dans le sc√©nario.¬† (M.D.)