Timo, l’aventurier ; 2

GARNIER Jonathan, SACR√Č Yohan

Timo et l’animal qu’il a lib√©r√©, Brouf, s’enfuient pr√©cipitamment de chez le forgeron √† cause de l’arriv√©e des ombres, arm√©s d’une fourchette g√©ante et d’une fragile √©p√©e toute neuve. Timo est bless√©, et Brouf veut l’emmener chez la magicienne pour qu’elle le soigne. Mais celle-ci a d’autres plans : elle oblige Brouf √† raconter le d√©but de son histoire peu glorieuse, puis elle commence √† transformer le corps de l’enfant en armure. Timo affol√© suit les avis de l’animal, ce qui n’est peut-√™tre pas une bonne id√©e… D√©sormais, ce dernier est g√©ant et tr√®s mena√ßant.¬†Suite et fin du diptyque de l’apprenti aventurier pas toujours bien inspir√©, qui peine √† comprendre le monde qui l’entoure et les forces qu’il r√©veille (tome 1 NB novembre 2018). Les √©preuves initiatiques finissent par porter leurs fruits : Timo est enfin le h√©ros qu’il r√™vait, et encore mieux puisqu’il introduit la notion de pardon et vainc sans verser une goutte de sang. Si certains aspects psychologiques de l’histoire sont d√©routants (ce n’est pas le plus r√©ussi), le gar√ßon reste attachant, et les d√©cors grandioses et enneig√©s aux teintes froides offrent un cadre magnifiquement hostile √† ses aventures. (M.D.)