Table rase.

GENDARME Jean-Baptiste

Ce roman se compose de trois parties bien diff√©rentes reli√©es par un fil t√©nu. Dans la premi√®re, l‚Äôauteur s‚Äôadresse √† Cyprien, douze ans, qui apprend la mort de sa m√®re dans un accident ; ses parents √©taient divorc√©s, il retrouve son p√®re pour l‚Äôenterrement. Dans la seconde, le fr√®re a√ģn√©, Adrien, quelques ann√©es plus tard, est en asile psychiatrique, il y rencontre Colombe ; ils sortent tous deux de l‚Äôh√īpital. Enfin, Cyprien, adulte, qui a eu une liaison avec √Čglantine, doit retrouver son p√®re et son fr√®re pour une messe √† la m√©moire de sa m√®re. ¬†Le lecteur, surpris par l’emploi de la deuxi√®me personne du pluriel, puis par la troisi√®me du singulier, est pris par cette distanciation voulue. Une fa√ßon de faire Table rase d’une enfance douloureuse. Des passages assez dr√īles, quelques sc√®nes √©rotiques, un ton g√©n√©ral ironique. apr√®s un premier roman touchant, Chambre sous oxyg√®ne (NB avril 2005).