Soleil de plomb.

GLAISTER Lesley

&&

 

Cassie, jeune Anglaise volontaire, cherche du travail pour tenter de stabiliser le couple qu’elle forme avec son ami, peintre dilettante. Ils acceptent un séjour d’un an minimum dans un coin perdu et torride d’Australie ; ils s’occuperont d’un couple, et tout spécialement de l’épouse, souffrante. C’est difficile, déroutant, inquiétant, mais ils s’accrochent. L’atmosphère devient rapidement poisseuse, l’angoisse monte. Le mari est un pervers manipulateur qui mène des expériences médicamenteuses plus que douteuses. Cela finit très mal.

 

Bien semblable à Blue (N.B. fév. 2001) par la tension psychologique et la noirceur du propos, ce roman n’en a ni l’humour ni la férocité.