Soeurs.

LOCANDRO Catherine

Accompagn√©e d’un vieil ami de la famille, Axelle vient de faire interner sa m√®re atteinte par la maladie d’Alzheimer. Cette derni√®re la confond avec son autre fille, Jeanne, que personne n’a revue depuis la mort du p√®re. Tr√®s √©mue par tous ces √©v√©nements, Axelle, qui ch√©rissait cette soeur a√ģn√©e et n’a jamais compris pourquoi elle l’a abandonn√©e, se trouve d√©stabilis√©e. La premi√®re manifestation de Jeanne √† son √©gard est l’envoi de son journal ; Axelle en redoute la lecture, pressentant des r√©v√©lations bouleversantes.

¬†Clara, la nuit (NB octobre 2004) avait sembl√© factice. Ce second roman sonne vrai : les √©motions sont d√©crites avec justesse, presque d√©tachement. Les sentiments sont contenus face au douloureux sujet des relations incestueuses, du silence de l’entourage, de la culpabilisation des victimes. Pour la deuxi√®me fois, l’auteure √©voque un p√®re intrusif, semblant creuser de plus en plus profond√©ment un th√®me qui lui tient √† coeur. Court, sobre, attachant et bien construit.