Serpents et piercings.

KANEHARA Hitomi

& &

 

Un punk aux cheveux rouges et √† la langue fourchue, un artiste tatoueur sadique et une poup√©e Barbie anorexique et alcoolique forment un inqui√©tant trio dans la jungle urbaine de Tokyo. Deux hommes violents, capables de tuer, mais attach√©s √† cette fille en perdition qui se mutile, de tatouages en piercings toujours plus gros, toujours plus douloureux : √©trange combinaison o√Ļ s‚Äôexercent fascination, sexe et violence.

 

Hitomi Kanehara, dans son premier roman, adopte une certaine libert√© de langage pour accompagner pas √† pas son h√©ro√Įne dans sa volont√© √† s‚Äôannihiler. Crue dans sa repr√©sentation, cruelle dans sa v√©rit√©, la souffrance n‚Äôen devient pas moins r√©demptrice quand la jeune fille entrevoit, enfin, un avenir. Cette histoire o√Ļ la douleur physique occulte la vacuit√© de la vie, t√©moigne d‚Äôune jeunesse japonaise d√©soeuvr√©e, violente et sans rep√®res qui teste les limites de sa soci√©t√©. Une invitation √† la r√©flexion, brutale, lucide.