Retour de flammes (Sillage ; 10)

MORVAN Jean-David, BUCHET Philippe

& & &

 

Trouver Heillig, son ennemi, transform√© en source d’√©nergie sur son propre vaisseau, touche au vif N√§vis, √©ternelle redresseuse de torts. Elle d√©cide de le reconduire sur la plan√®te qu’il a transform√©e pour accueillir les Hottards, ce qui lui a valu le ch√Ętiment de la Constituante, et ce qui n’arrangera pas les affaires de N√§vis plus qu’en froid avec les autorit√©s.

Ce Retour de flammes est l’un des nombreux flash-back dont la s√©rie est coutumi√®re, analyse d’un traumatisme ancien remis au jour par la d√©couverte du vaisseau o√Ļ Nsob a veill√© sur l’enfance de la jeune fille, an√©anti par la premi√®re gaffe de cons√©quence d’une gamine impulsive. Heillig, accueilli comme un dieu, effray√© du culte qu’on lui voue, est le personnage pr√©texte √† un contrepoint philosophique propre √† la s√©rie Sillage, r√©flexion sur le pouvoir, la manipulation et la maturit√© politique qui implique de se prendre en charge.¬†