Rendez-vous sous les cerisiers

GENIN Cendrine, NOVI Nathalie

Marguerite rêve dans le jardin et demande à sa petite-fille le coffret caché dans la bibliothèque. Ce dernier renferme des lettres retranscrites chronologiquement, page après page, dans l’album. Une longue correspondance amoureuse, pendant la Première Guerre, entre une jeune fille et son fiancé : on s’émeut de l’absence, on sent le drame arriver à travers le discours. La fin de l’histoire, déconcertante, évoque la trahison du jeune homme : on se sent solidaire de la jeune fille qui ne s’est visiblement pas investie de la même manière dans la passion amoureuse. Cette tranche de vie est si surprenante qu’on la suppose héritée du vécu. Les illustrations aux couleurs fortes, dont quelques unes sont empruntées à des artistes tourmentés, soulignent la blessure de l’aïeule. Reste à savoir si le sujet intéressera les enfants d’aujourd’hui.