Une si jolie rencontre

LAFFON Martine, BURCKEL Fabienne

Personne dans la maison : la tentation est grande d’ouvrir en secret la vitrine de grand-m√®re, de prendre la photographie d’un beau jeune homme et de la regarder de pr√®s, de d√©couvrir une enveloppe qui contient des lettres. En 1914, la jolie grand-m√®re de Lou, dont le portrait est accroch√© au mur, a rencontr√© son premier amoureux au bord d’un lac. Il est mort √† la guerre l’ann√©e suivante.¬†Il y a comme une cam√©ra qui bouge dans cet album qui offre des angles de vue surprenants. La pr√©sence, longtemps invisible, d’une autre fillette permet un dialogue qui √©voque la transgression ; il faut respecter l’intimit√© de grand-m√®re ! Avec ses beaux yeux bleus et sa longue robe rose vaporeuse, qu’elle √©tait jolie, jeune fille, et cette rencontre sentimentale, ce premier chagrin la rendent tellement humaine ! L’obscurit√©, les portes entrouvertes, le rose de la robe, la fra√ģcheur verte du parc, la lumi√®re du soleil… Les grandes peintures de cet album se regardent comme de l’art et le romantisme fait le reste, m√™me si les grands-m√®res amoureuses en 1914 ont des petites-filles qui sont aujourd’hui grands-m√®res !