Providence

TONG CUONG Valérie

Le si√®ge d’une soci√©t√© douteuse explose. Dix-sept morts. Une seule rescap√©e : la consciencieuse secr√©taire. Bloqu√©e dans le m√©tro, elle n’a pu rejoindre son irascible patron. Parall√®lement, un sexag√©naire malade se pense condamn√©, une brillante juriste d√©couvre l’escroquerie de sa banque et un s√©duisant producteur en rupture amoureuse tombe accidentellement de v√©lo‚Ķ Ces diff√©rents personnages sont pr√©sent√©s, au d√©but du roman, en r√©cits ind√©pendants o√Ļ chacun expose sa vie pass√©e, ses souffrances et ses doutes actuels. Puis ils se rencontrent, les intrigues s’encha√ģnent, les situations cocasses et inattendues rejoignent la logique des destins entrecrois√©s dont l’h√īpital sera le point de ralliement. La Fortune redistribue les cartes, la Providence donne √† chacun une nouvelle chance apr√®s bilans r√©alistes et √©preuves probatoires. ¬†D’un style direct, alerte et plein d’humour ‚Äď avec des t√™tes de chapitres en anglais ‚Äď l‚Äôauteure de Noir dehors (NB mars 2006) est l’organisatrice inspir√©e de ces nouveaux jeux de l’amour et du hasard. Romanci√®re et chanteuse, elle met en sc√®ne ce conte drolatique, cruel et tendre, moral et parfaitement optimiste.