Printemps (100.000 milliwatts ; 1)

ARANEGA Diego, GERNER Jochen

& & &

 

Un grand filiforme au verbe facile, un petit gros pas très fûté : ces deux-là veulent se faire un nom dans le rock neogothic, et quel nom ! « Toxic Death of the Darkside of the Bloody Crow ». Page après page on comprend que ça n’est pas gagné…

Du 21 mars à 8h 00 au 20 juin au crépuscule,  deux insectes rêvent leur vie au sommet de fleurs rouge brique alignées comme à la parade. Les personnages d’aspect tubulaire se détachent en gros plan sur un fond de petits points, perchés sur des rochers vaguement cubistes et une végétation sommaire et stylisée dans des couleurs travaillées rouge brique, vert amande, brun chocolat. Les rosiers offrent leurs tiges à l’escalade, leurs épines pour des piercings. Les dialogues déjantés parodiant les états d’âme d’ados rebelles ressortent sur l’impeccable gaufrier de douze cases par page. Le contraste renforce les effets comiques. On espère l’été !…