Pierre Teilhard de Chardin.

ARNOULD Jacques

Jacques Arnould, dominicain, sp√©cialiste des rapports entre foi et science, a √©t√© conquis par la riche personnalit√© du p√®re Teilhard de Chardin, passionn√© de g√©ologie, mais pr√™tre avant tout. Ses travaux sur les fossiles l’ont ralli√© aux th√®ses √©volutionnistes sur l’origine de l’homme, qui deviendront le fondement de sa vision de l’Univers. Elles √©taient √† l’√©poque rejet√©es par Rome, il lui fut donc interdit de publier et d’enseigner. D√©chir√©, il se soumit. Contraint √† l’exil, il s√©journa longtemps en Chine o√Ļ il poursuivit ses recherches et devint un pal√©ontologue mondialement reconnu. Il mourut √† New York, √©puis√© par une vie ardente et douloureuse.¬†Cette nouvelle biographie du p√®re Teilhard de Chardin permet de comprendre ses luttes et ses souffrances, ses vaines tentatives pour concilier sa libert√© de chercheur et son attachement ind√©fectible √† l’√Čglise. Les commentaires de l’auteur et les longues citations des √©crits les plus significatifs du c√©l√®bre j√©suite rendent la lecture de cet ouvrage parfois ardue. Mais tous les lecteurs seront captiv√©s par ce r√©cit d’une vie mouvement√©e.