Passer au rouge

VIGNAL Hélène

& &  

 

Boris arrive en sixi√®me. Coll√©gien timide, il doit affronter un univers inconnu et choisit d’aller √† la rencontre du danger en fr√©quentant les ca√Įds de la classe, sans doute pour se faire bien voir. Mais il va √™tre entra√ģn√© dans des √©v√©nements qu’il ne ma√ģtrise pas.

Le r√©cit de la vie quotidienne de Boris s’√©chelonne √† travers sept chapitres qui n’ont pas vraiment de lien les uns avec les autres. Il d√©nonce la violence √† chaque page – moquerie sur la tenue vestimentaire, injures envers les professeurs, jeu cruel, racisme, agression avec la nourriture, d√©tention de couteau… la b√™tise, l’inculture, le refus de progresser. Ce n’est pas vraiment un roman mais plut√īt un catalogue de la violence dite ordinaire insoutenable. Le p√®re, seul adulte, g√®re la situation et parvient √† faire √©voluer Boris. ¬†