Passeport diplomatique : quarante ans au quai d’Orsay

ARAUD Gérard

G√©rard Araud, apr√®s quarante ann√©es de fonctions diplomatiques, d√©crit ses activit√©s tout au long de sa carri√®re, √† Paris, au minist√®re ou au cabinet du ministre de la D√©fense et dans divers pays √©trangers, notamment en Irak, en Isra√ęl, √† Bruxelles et √† Washington DC. Il relate surtout les contacts humains particuliers √† sa profession et s‚Äô√©tend sur l‚Äô√©volution du m√©tier aujourd‚Äôhui. La premi√®re partie est un peu indigeste lorsqu‚Äôil d√©taille les probl√®mes qu‚Äôil a rencontr√©s dans ses premiers postes. L‚Äô√©vocation des diff√©rends interminables entre Isra√©liens et Palestiniens, de la crise nucl√©aire iranienne ainsi que de l‚Äôimmobilisme de l‚ÄôONU datent un peu. En revanche son analyse des √Čtats-Unis de Donald Trump, qui occupe la moiti√© de l‚Äôouvrage, est tout √† fait fouill√©e et passionnante. Il ne prend pas de gants pour qualifier l‚Äôh√īte de la Maison blanche de personnalit√© narcissique pathologique qui ne lit pas et qui se contente de regarder la cha√ģne de t√©l√©vision Fox News. Il prend ses d√©cisions seul, sans contact avec son administration qui ne peut jamais pr√©voir ses foucades. √Ä lire pour mieux comprendre le personnage. (H.V. et C.R.-G.)