Paris

MOIX Yann

Dans le dernier tome de sa tétralogie autobiographique (Reims, les Notes juin 2021), le prolifique écrivain évoque sa période de vie parisienne quand il écrivait son premier ouvrage, Jubilations vers le ciel, primé en 1996 (Goncourt du premier roman). Il dépeint l’arrivée d’un provincial désargenté, à la conquête des milieux littéraires pour devenir lui-même écrivain. Il se met en scène…

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je me connecte

S'inscrire | Mot de passe perdu ?

Pas encore de compte ?

Je m'abonne