Papel & Courtepattes

SORIN Céline

Dans un pseudo Moyen-√āge, Papel est un petit prince bien isol√© : contrairement aux autres, il n’aime ni se battre, ni chasser ; il souffre d’allergies, son p√®re est parti √† la guerre depuis fort longtemps et sa m√®re passe ses journ√©es √† broder. Tout change lorsque son oncle lui propose de choisir un cheval. Papel, qui en a peur, jette son d√©volu sur un minuscule poney, Courtepattes. Enfin quelqu’un √† aimer, quelqu’un qui lui donne du courage.

Cette premi√®re lecture est tr√®s accessible avec ses mots simples et ses huit chapitres courts. Elle m√™le l’histoire s√©rieuse d’un petit gar√ßon solitaire et diff√©rent des autres, auquel le poney va donner confiance en lui, et le comique un peu facile de l’animal √† l’haleine f√©tide, faisant s’√©vanouir tous ceux qui n’ont pas le nez pris. Les rebondissements sont simplifi√©s : le petit gar√ßon, √† partir du moment o√Ļ il le d√©cide, retrouve et d√©livre facilement son p√®re. Le texte s’accompagne de dessins √† l’aspect un peu flou de C√©line Sorin (La ligne directe des anges, N.B./LJA janvier 2009) : des aquarelles aux teintes douces sur des formes aux fins traits noirs. √Ä partir de 7 ans.