Pan ! T’es mort !

GUERSE Guillaume, TERREUR GRAPHIQUE

Une r√©incarnation en insecte tourne court. Un suicidaire se sent mieux apr√®s avoir tu√© quelques personnes. Un enfant d√©couvre ses parents morts en rentrant de l’√©cole, et en plus le frigo est vide. Des condamn√©s √† mort comparent leur mode d’ex√©cution. Un tortionnaire pas tr√®s dou√© n’arrive jamais √† obtenir d’aveu. Un homme monte de justesse dans un bus qui explose. Une femme a fait empailler son mari : 24 ans de bonheur.¬†¬†Ici, on rit jaune avec de l’humour noir, dans une nouvelle collection souple de chez Delcourt. La mort s’invite dans chaque situation, bross√©e promptement en quatre cases, parfois huit ou douze lorsqu’elles m√©ritent un d√©veloppement. Pas de sentimentalisme ; puisqu’on va tous y passer, autant s’en moquer, forme de vengeance par anticipation ou fa√ßon de soulager sa peur. Le dessin, qui lorgne par moments du c√īt√© des Am√©ricains type Crumb, ne fait pas plus dans la dentelle que les sayn√®tes qui n’√©pargnent aucune cat√©gorie familiale, et surtout pas les enfants. Forc√©ment in√©gaux, les gags contiennent du d√©j√† vu, du mauvais go√Ľt et pas mal de bonnes surprises. √Ä d√©guster √† petites doses pour √©viter l’indigestion. (M.D.)