Pachinko

LEE Min Jin

Sur l‚Äô√ģle de Yeongdo, la jeune Cor√©enne Sunja aide sa m√®re veuve √† tenir une tr√®s modeste pension. Un riche n√©gociant √©tranger profite de sa na√Įvet√© et la s√©duit… Mais quand Sunja d√©couvre qu‚Äôelle est enceinte et que son amant ne peut pas l‚Äô√©pouser, le dilemme est terrible : devenir la ma√ģtresse d‚Äôun homme d√©j√† mari√© au Japon ou vivre dans le d√©shonneur. Or un jeune pasteur de sant√© tr√®s fragile lui propose de l‚Äô√©pouser et de partir avec lui √† Osaka.

Min Jin Lee, n√©e √† S√©oul mais install√©e aux √Čtats-Unis, a m√Ľri pendant trente ans l‚Äô√©criture de son deuxi√®me roman dont l‚Äôintrigue embrasse plusieurs d√©cennies de l‚Äôhistoire de la Cor√©e d‚Äôabord occup√©e par le Japon et jusqu‚Äô√† la tragique scission du pays. Elle d√©crit de mani√®re minutieuse et passionnante toutes les composantes de la vie quotidienne des Cor√©ens asservis par des colonisateurs intraitables, en particulier dans les ann√©es trente. L‚Äôexil condamne certains au m√©pris et aux brimades des Japonais sur des g√©n√©rations, sans autre perspective de r√©ussite que l‚Äôindustrie tr√®s lucrative du pachinko – les machines √† sous. La romanci√®re c√©l√®bre le courage h√©ro√Įque et la dignit√© de gens humbles qui refusent la corruption et luttent pour trouver leur place dans une soci√©t√© ferm√©e qui pratique sans √©tat d‚Äô√Ęme une cruelle discrimination ethnique. Un hymne magnifique √† une culture menac√©e et une √©pop√©e √©mouvante qui exalte l‚Äôaltruisme et la r√©sistance silencieuse. (A.K. et L.D.)