Oona & Salinger

BEIGBEDER Frédéric

New York, 1940. À quinze ans, la ravissante Oona O’Neill est Ă©lue « DĂ©butante de l’AnnĂ©e » au grand dam de son cĂ©lĂšbre pĂšre, peu soucieux de sa fille jusque-lĂ . Au Stork Club, la jeune fille est remarquĂ©e par Jerome D. Salinger, Ă©crivain en herbe d’une vingtaine d’annĂ©es. Leurs timiditĂ©s les rapprochent, une idylle post-adolescente se noue. Lorsque le jeune homme part se prĂ©parer pour la guerre en Europe, Oona rejoint sa mĂšre Ă  Los Angeles. Elle rencontre et Ă©pouse Charlie Chaplin, de vingt-quatre ans son aĂźnĂ©. FrĂ©dĂ©ric Beigbeder (Un roman français, NB octobre 2009) n’a pas eu accĂšs aux archives d’Oona Chaplin et n’a pas osĂ© rencontrer le farouche Salinger. Si les faits sont rĂ©els, le reste est fiction : lettres du soldat Ă©conduit Ă  son amour perdu, rencontres dialoguĂ©es mettant en scĂšne d’autres personnages cĂ©lĂšbres, Truman Capote ou Ernest Hemingway. L’évocation des souffrances de Salinger est poignante et tout Ă  fait crĂ©dible : rupture amoureuse romantique, traumatisme du combattant confrontĂ© Ă  l’insoutenable, douleur du survivant, culpabilitĂ© et peur du retour Ă  la normalitĂ©. On pardonne Ă  l’auteur les clins d’oeil appuyĂ©s au lecteur, ainsi que l’exposition romanesque et glamour de son propre couple. Tendre est l’écriture.