Mariages

BERTRAND Jacques A.

De Londres √† Rotterdam, des sommets de l’Himalaya aux falaises du Cap Gris Nez, qu’est ce qui fait courir le monde? L’amour bien s√Ľr ! Au fil de ces dix-sept nouvelles, il peut se r√©v√©ler tragique pour la ¬ę brave ¬Ľ Gis√®le pourtant si g√©n√©reuse de ses charmes, impossible pour la jeune brahmane indienne et son ¬ę intouchable ¬Ľ √©tudiant allemand, mais aussi tellement grisant quand il frappe au sommet de l’Himalaya ! Derri√®re ces diff√©rents masques se tapit le m√™me besoin d’aimer et d’√™tre aim√© dont l’issue naturelle est souvent le mariage.

 

Souvent acides, parfois cruels, mais toujours empreints d‚Äôune m√©lancolique dr√īlerie, ces courts r√©cits illustrent l’art d’aimer et les unions qui en r√©sultent, unions consenties ou subies. Derri√®re son humour un peu d√©sabus√©, l’auteur (J‚Äôaime pas les autres, NB octobre 2007) ne parvient pas √† dissimuler l’immense tendresse qu’il √©prouve pour les femmes. Il est m√™me amen√© √† conc√©der que, quand elles parviennent √† vous emprisonner dans les liens du mariage, ce n’est pas toujours pour le pire !