Mare nostrum

LA GENARDI√ąRE Philippe de

Adelphe, √©diteur parisien sexag√©naire, se r√©fugie, √©puis√© et d√©sabus√©, au bord de la M√©diterran√©e o√Ļ il pense trouver l‚Äôapaisement : Ma√Įsha, jeune, noire, belle et violente, qui l‚Äôavait d√©tourn√© de sa vie solitaire vient de rompre avec lui malgr√© des relations intenses. Le bruit de la mer lui apportera-t-il l‚Äôapaisement ? Pour Ma√Įsha, rien n‚Äôest simple non plus.¬†¬†Mare Nostrum raconte une aventure fi√©vreuse, pleine de folie o√Ļ le h√©ros et son amante s‚Äô√©blouissent et se blessent dans un monde o√Ļ ils n‚Äôont pas vraiment leur place. Lui, comprend mal les transformations de notre si√®cle. Elle, noire dans un monde parisien tr√®s blanc, est une fille du feu qui ne conna√ģt ni son p√®re ni sa terre d‚Äôorigine. Au monologue int√©rieur de l‚Äôhomme, √† la premi√®re personne, r√©pond celui de l‚Äôautre qui dit ¬ę vous ¬Ľ. Mais d‚Äôo√Ļ vient cette voix ? L‚Äô√©criture de Philippe de la Genardi√®re, auteur de quinze romans (Roma/Roman, NB avril 2013), est lyrique, sensuelle et po√©tique. Comme une vague puissante, elle emporte et roule les doutes et les incertitudes de son h√©ros dans sa qu√™te inaboutie de la formule du monde qu‚Äôil cherche en vain dans la litt√©rature et la musique. Quelques longueurs cependant, inh√©rentes √† ces introspections. (C.P. et M.-C.A.)