L’origine de la tristesse

RAMOS Pablo

C‚Äôest l‚Äôhistoire, racont√©e √† la premi√®re personne, d‚Äôun jeune adolescent des bidonvilles de Buenos Aires. Il est le chef de bande de son quartier et, avec ses copains, qui ont le gosier en pente et que travaille la pubert√©, il ne manque pas d‚Äôid√©es pour satisfaire leurs pulsions. C‚Äôest aussi un bon petit coeur, il aime sa maman et, pour la g√Ęter, se fait de l‚Äôargent de poche en aidant un gardien de cimeti√®re dans ses combines aussi fructueuses que d√©risoires. ¬†Ce roman serait, apr√®s tout, assez banal, voire d√©mod√© dans son ang√©lisme, n‚Äô√©tait le style, enlev√© et color√©, plein d‚Äôhumour, d‚Äôautod√©rision et de sinc√©rit√© bon enfant. Les personnages sont d√©crits d‚Äôune fa√ßon parfaitement visuelle. Pas le moindre pathos, pas de r√©volte face √† des situations souvent poignantes. Un roman plein de chaleur humaine.