L’or de San Brandamo (Les Campbell ; 4)

MUNUERA José-Luis, SEDYAS

Campbell semble ailleurs depuis la mort du Turc (Kidnapp√©, NB avril 2016), ses filles s‚Äôen inqui√®tent. Il √©voque alors l‚Äô√©poque o√Ļ, petits mis√©reux des faubourgs de Londres, le Turc les avait recrut√©s, lui et son fr√®re, et en avait fait de sacr√©s pirates. Soudain une flotte, le clan du Turc, met le cap sur l‚Äô√ģle. Il est temps pour Campbell, apr√®s cinq ans de r√©pit, de reprendre la mer. Pour venger la mort de leur mentor, ensemble ils vont r√©aliser son r√™ve : trouver l‚Äôor de San Brandamo. Mais ils ne seront pas les seuls‚Ķ¬†Quatri√®me tome de cette captivante saga familiale au sein de la flibuste, le sc√©nario se construit toujours √† coups de flashbacks, va-et-vient permanent entre les protagonistes, les lieux et les √©poques, le pass√© √©clairant le pr√©sent. Le graphisme caricatural est particuli√®rement efficace. Les sc√®nes d‚Äôaction au cadrage dynamique sont truculentes, et alternent avec des passages plus √©mouvants, plus sentimentaux. Les fils de l‚Äôintrigue se resserrent, et l‚Äôon pressent un d√©nouement proche, anim√©s par une f√©roce rivalit√© : les deux fr√®res Campbell et Inferno r√®gleront-ils enfin leurs comptes ? Vivement le cinqui√®me et dernier tome. (E.-E.H.)