Long Beach.

ROBITAILLE Louis-Bernard

Le professeur Terreblanche enseigne dans une universit√© de la c√īte Est des √Čtats-Unis. Un roman √† succ√®s a fait sa renomm√©e. Cependant, il est accus√© de p√©dophilie, mais c’est une machination, dit-il. Et un trio de femmes, qui r√©git la vie mondaine et tire les ficelle du journal local, se d√©cha√ģne contre lui. Le scandale est grand, il est contraint de se r√©fugier √† Long Beach, une station baln√©aire du Maine abandonn√©e et pass√©e aux mains de la p√®gre, dans l‚Äôattente de son sort.

 

Ce roman est avant tout un retour sur soi. Terreblanche est-il un imposteur ? Une victime ? Un l√Ęche ? Sa vie ant√©rieure est-elle entach√©e d‚Äôaffabulations, de mensonges ? Sa sexualit√© l‚Äôentra√ģne dans toute une s√©rie de sc√®nes d√©plaisantes aux mains de femmes manipulatrices. L‚Äôauteur r√©ussit la description de situations banales et de petits tableaux de moeurs avec une ironie parfois √©pique, parfois am√®re sans se soucier d‚Äôordre chronologique. Canadien francophone, il avait d√©j√† √©crit un documentaire, Le Salon des Immortels (N.B. avr. 2003). Il ma√ģtrise plus difficilement ce roman d√©brid√©.