Little rock

BRANDON John

Swin et Kyle ont trouvĂ© un bon filon : embauchĂ©s par des intermĂ©diaires douteux, les voilĂ  gardiens auxiliaires d’un parc rĂ©gional prĂšs de Little Rock, capitale de l’Arkansas. GrĂące Ă  cette couverture, obĂ©issant aux instructions de chefs mystĂ©rieux, ils livrent de la drogue et encaissent les paiements dans des endroits glauques et discrets. Les commissions sont juteuses… Deux cadavres inattendus et un gros paquet de dollars Ă©vaporĂ© perturbent cette paisible routine. La vindicte du patron du rĂ©seau et de ses sbires les contraint Ă  lutter pour survivre. Ce n’est pas le problĂšme de la drogue ou l’action de la police qui intĂ©resse John Brandon. C’est l’organisation surprenante d’un commerce lucratif dans lequel les deux hĂ©ros font carriĂšre pendant prĂšs de vingt ans, entourĂ©s de figures pittoresques et astucieusement stĂ©rĂ©otypĂ©es. Il restitue avec bonheur l’atmosphĂšre d’une AmĂ©rique profonde oĂč la vie semble ralentie, mais de frĂ©quents et longs retours en arriĂšre dispersent l’attention et on a parfois du mal Ă  retrouver le fil du rĂ©cit. Un thriller atypique, Ă©crit dans un style vivant, Ă  l’humour parfois corrosif.