L’Heure de l’alouette

PUIJALON Bernadette

& & &

 

En 1898, le ‚ÄúGrand‚ÄĚ, vieillard solitaire, finit tristement sa vie dans la pauvret√© lorsque surgit un vagabond pr√™t √† le tuer, sans aucune explication. Dans la lutte, le vagabond tombe et meurt, d√©couvrant √† son cou un m√©daillon qui plonge le vieux paysan dans son pass√©. L‚Äôobjet appartenait √† l‚ÄôAdrienne, un amour fugace d‚Äôautrefois, qui disparut tragiquement. Ses remords l‚Äôassaillent tandis que la recherche de l‚Äôidentit√© du mort fait appara√ģtre quantit√© de personnages, les uns attach√©s √† leur terre auvergnate, les autres pr√™ts √† tout pour s‚Äô√©vader vers une vie meilleure.

 

Bernadette Puyjalon sait tr√®s bien, dans cette intrigue polici√®re, √©garer le lecteur sur de fausses pistes, faire monter la tension, passionner pour des meurtres cach√©s. Mais son roman d√©crit surtout avec p√©n√©tration un monde rural de tous les temps o√Ļ le silence est r√®gle de vie, la cupidit√© se cache, les rancunes sont exacerb√©es ; mais une entraide appara√ģt aussi en contrepoint, comme la vie.