Les brumes du Mercantour

SICCARDI Jean

Boniface et Adrien Vitali ne supportent plus la rude existence impos√©e par leur aubergiste de p√®re sur les pentes du Mercantour. Ils r√™vent de revanche contre un ordre √©tabli qui les condamne √† une vie sans espoir, alors que prosp√®rent autour d’eux de riches propri√©taires et des affairistes peu scrupuleux¬†; sous l‚Äôaile du myst√©rieux Eug√®ne, tous les moyens seront bons pour amasser le capital n√©cessaire √† leur projet¬†: embarquer pour le Mexique. Les voil√† lanc√©s dans de juteux trafics et transform√©s en justiciers qui d√©pouillent cyniquement les nantis.

 

Comme dans ses romans précédents (Les hauts de Cabrières, NB mai 2008), Jean Siccardi illustre dans une langue fleurie les beautés naturelles de cette région et la vie quotidienne de personnages pittoresques et parfois caricaturaux. Les descriptions abondantes ralentissent un peu le déroulement d’une intrigue policière ingénieuse mais sans véritables surprises.