Les sarcophages du 6e continent ; T.1 et 2. (Les aventures de Blake et Mortimer.)

SENTE Yves, JUILLARD André

Indes, années cinquante. Un agitateur se prétend Açoka, empereur mort il y a plus de 2000 ans, revenu apporter à son peuple l’arme absolue. Un retour à l’époque de la colonisation anglaise montre Mortimer jeune, confronté au même homme et amoureux de sa fille. Chargé en 1958 de surveiller l’installation du pavillon britannique à l’exposition de Bruxelles, Mortimer surprend un complot fomenté depuis l’Antarctique. (Tome 1)Pour empêcher la livraison d’uranium aux terroristes qui utilisent de mystérieux caissons pour semer la panique, Blake et Mortimer gagnent le 6e continent. Aidés des scientifiques britanniques et français, pourront-ils, cette fois encore, sauver le monde ? (Tome 2)Le scénario, très complexe, renoue avec l’original, à mi-chemin de l’anticipation scientifique et du fantastique. On retrouve Olrik, bien malmené, et le fidèle Nasir, perdu de vue depuis longtemps, mais le détour sentimental, important dans le déroulement de l’action comme dans son dénouement, ne convainc pas. Ligne claire, décors précis, couleurs, lettrage ressuscitent à l’identique les personnages créés par E.P. Jacobs pour les inconditionnels qui ne peuvent se résoudre à voir disparaître les héros d’une série culte, sans limite d’âge.