Les sangliers.

BIZOT Véronique

Un couple richissime aligne des arguments insens√©s pour app√Ęter un embryon potentiel‚Ķ D√©pressif, un candidat au suicide redoute de trouver l’eau glaciale‚Ķ Un fr√®re, p√©trifi√© et fascin√© par sa soeur sexag√©naire caract√©rielle, fantasme sur une mise au point ultime par t√©l√©phone‚Ķ Une pianiste c√©l√®bre, respectivement √©pouse et amante de deux amis, ressurgit myst√©rieusement au bout de cinq ans‚Ķ dans son urne fun√©raire‚Ķ Ces sept √©tranges nouvelles ont en commun des d√©cors insolites, parfois m√™me saugrenus : les abords d’un lac lugubre, un cimeti√®re anim√©, une maison au fond des bois, un banc anonyme dans un parc‚Ķ V√©ronique Bizot, dans ce premier ouvrage, met en sc√®ne des √™tres banals et majoritairement pessimistes. Avec un humour pince-sans-rire comme marque de fabrique, elle entre avec adresse dans la psychologie de personnages solitaires, aux propos souvent d√©sarmants et noirs. Auteure √† suivre.