Les quarante signes de la pluie

ROBINSON Kim Stanley

&

 

Pluies torrentielles sur Washington, ouragans r√©p√©t√©s dans le Pacifique, fonte inqui√©tante de la banquise‚Ķ Aux √Čtats-Unis des scientifiques et en particulier un couple am√©ricain atypique travaillent √† trouver une parade √† cette situation catastrophique : Charlie, papa-poule √† plein temps, conseille √† ses heures perdues l‚Äôondoyant s√©nateur Chase, tandis qu‚ÄôAnna subventionne des projets s√©lectionn√©s pour une fondation sp√©cialis√©e.

 

¬ę¬†Dans une √©conomie saine, le climat n‚Äôa pas d‚Äôimportance.¬†¬Ľ Voil√† qui r√©sume de fa√ßon lapidaire le th√®me de ce mauvais roman, premier d‚Äôune trilogie annonc√©e sur le probl√®me, √ī combien d‚Äôactualit√©, du r√©chauffement climatique. C‚Äôest le classique combat du pot de terre contre le pot de fer qui oppose hommes de science et hommes de pouvoir. Si le sujet est beaucoup plus pr√®s de la r√©alit√© que la pr√©c√©dente trilogie de l‚Äôauteur, ayant pour th√©√Ętre la plan√®te Mars (N.B. mai 1997), le sc√©nario n‚Äôest gu√®re meilleur. Confus et embrouill√©, il entrecroise consid√©rations techniques et scientifiques ardues et descriptions manquant d‚Äôint√©r√™t.