Les ombres de la place Royale

JULLIEN Vincent

&

 

Historien et philosophe des Sciences, sp√©cialiste de Descartes, Vincent Jullien s‚Äôimprovise romancier dans le cadre d‚Äôun XVIIe si√®cle riche en querelles scientifiques et religieuses avec, en figures de proue, Descartes, Pascal, les J√©suites, Port-Royal. On mesure le formidable essor de l‚Äôastronomie et des math√©matiques et surtout le g√©nie de Pascal, son engagement mystique et religieux. C‚Äôest le c√īt√© le plus int√©ressant du livre car le personnage de Descartes est beaucoup moins convaincant. Quant √† l‚Äôintrigue romanesque, artificielle et tir√©e par les cheveux, elle ne suscite pas la moindre √©motion.

 

L’ensemble est, en fin de compte, passablement laborieux, pas très bien écrit, traité de manière un peu didactique et ennuyeuse. La liberté excessive prise par l’auteur vis à vis du jansénisme et de l’abbaye de Port-Royal, transformée en officine de brigands, entache sérieusement l’évocation historique de cette période bouillonnante.