Les Novices.

SIMON Yves

Léos et Julia sont enfermés dans l’île enchantée de leur amour fusionnel. Mais Julia ressent l’appel du monde extérieur, elle s’éloigne de Léos sans cesser de l’aimer, le laissant de plus en plus désemparé. Un ami écrivain plus âgé, sensible aux effets du temps qui passe, recueille leurs confidences. Au terme d’un parcours initiatique, différent pour chacun d’eux, s’amorce le retour l’un vers l’autre de ces amants « Novices », devenus plus lucides et prêts à aborder l’âge adulte.

 

Dans une langue qui alterne références culturelles, allusions au réel et envolées lyriques pleines de romantisme, l’auteur (Les éternelles, N.B. mai 2004) s’interroge sur la nature et les conditions d’un amour vrai dans l’épanouissement mutuel et la présence au monde. Le portrait des protagonistes s’inscrit dans l’air du temps : la jeune fille, plus audacieuse que son compagnon, n’est pas rebutée par des expériences très radicales. Cette peinture d’un amour d’aujourd’hui où les comportements ont changé sans altérer la force du sentiment se lit sans ennui.