Les Noces de soie

MALAVAL Jean-Paul

√Ä la fin du XIXe si√®cle, en Ard√®che, les Andromas, protestants, poss√®dent des terres et surtout une magnanerie ; catholiques, les Sitbon sont viticulteurs. La vie est rude, li√©e aux al√©as de la nature. Les vieilles disputes, les jalousies, les secrets et les non-dits enveniment aussi les relations. Chez les Andromas, le p√®re r√®gne en despote, m√©prise ses filles ; seul, son fils, est digne de lui succ√©der ! Pourtant, l‚Äôh√©ritier quitte la maison familiale pour Lyon o√Ļ il s‚Äôintroduit dans le riche milieu des soyeux ; quant √† ses soeurs, leur destin√©e a b√©n√©fici√© de la bienveillance du clan Sitbon.¬†√Ä son habitude (Quai des Chartrons, NB janvier 2011), Jean-Paul Malaval campe ses personnages dans le terroir rural, ici les Monts du Vivarais, et aussi dans la cit√© lyonnaise qu‚Äôil d√©crit en connaisseur. Il s‚Äôint√©resse √† la fili√®re de la soie et √† la viticulture, √©voque les douloureux probl√®mes rencontr√©s par le monde rural, par le monde ouvrier confront√© √† celui des industriels et des n√©gociants. Les caract√®res des h√©ros sont le reflet d‚Äôune √©poque ‚Äď industrialisation, lutte des classes, querelles de religion, la√Įcit√©, statut des femmes‚Ķ Comment √©volueront-ils au XXe si√®cle ? Nous l‚Äôapprendrons dans le volume √† suivre !