Les mutants de la lune rouge (El spectro ; 1)

ANTOINE Frédéric, RODIER Yves

El Spectro est non seulement un invincible catcheur et un h√©ros secourable, il est √©galement un justicier √† l’affut. Nul n’a jamais vu son visage… Apr√®s avoir sauv√© les rescap√©s d’un crasch a√©rien dans la cordill√®re des Andes, dont la d√©licieuse championne d’√©checs Marina Topalov, le voici en vacances sur la costa Brava en compagnie de cette derni√®re. Leur tranquillit√© est de courte dur√©e: du b√©tail dispara√ģt myst√©rieusement dans l’arri√®re-pays, et des hommes encagoul√©s enl√®vent Marina.

 

Ligne claire, couleurs vives, h√©ros aux muscles impressionnants, h√©ro√Įne gironde: sur le plan visuel, cette BD offre un sympathique retour en arri√®re, du c√īt√© du style franco-belge des ann√©es cinquante et soixante. Sur le plan sc√©naristique, le classique est √©galement de mise : h√©ros infaillible qui se sort des pires situations indemne, femme duplice et savant fou. Les rebondissements nombreux ne reculent pas devant l’invraisemblable, et des b√©b√™tes issues de manipulations g√©n√©tiques assurent le frisson de d√©go√Ľt. Une aventure distrayante, qui inaugure une nouvelle s√©rie.