Les Innocents et les Autres

SPIOTTA Dana

Ann√©es 80. Passionn√©es de cin√©ma, deux adolescentes deviennent amies. Meadow renonce √† un cursus universitaire et r√©alise des courts-m√©trages talentueux. Carrie m√®ne une carri√®re plus classique en filmant des com√©dies commerciales. Jelly, la quarantaine, s’adonne au piratage t√©l√©phonique. Sa voix, son talent d’√©coute la rendent irr√©sistible pour ses cibles masculines choisies dans le gratin d‚ÄôHollywood. Mais elle tombe amoureuse de Jack, un musicien, et la parade virtuelle prend fin. Meadow s’empare de ce fait divers ¬ę romantique ¬Ľ. Livr√© au public, il fait l’objet d’un documentaire oscaris√©. L’image a bris√© le fantasme. Mais √† quel prix !¬†¬†¬†¬†Apr√®s Stone arabia (NB janvier 2014), Dana Spiotta poursuit ses investigations sur la cr√©ation artistique. Les tr√®s nombreuses r√©f√©rences et les explications techniques combleront les cin√©philes. Dans une construction audacieuse et brillante, elle explore la personnalit√© de trois femmes motiv√©es par un d√©sir de r√©ussite : professionnelle, sentimentale, familiale, amicale. Cette recherche identitaire qui devient avec le temps une source de d√©sillusions peut aussi √™tre une r√©demption. Le sujet s’√©toffe de consid√©rations sociologiques et √©thiques dans une tension qui ne faiblit pas. L‚Äô√©criture pr√©cise et dynamique, les dialogues fouill√©s, les personnages originaux et attachants confirment le talent de cette exceptionnelle romanci√®re.¬† (A.-C.C.-M. et M.-C.A.)