Les gens de Holt County

HARUF Kent

Dans le Holt County (Colorado), les étés sont chauds, les hivers glacés. De très braves gens y habitent : deux vieux éleveurs qui ont recueilli une toute jeune étudiante et son bébé, quelques voisins toujours prêts à aider ou encore une assistante sociale au grand coeur en charge d’un couple aux marges de la société. On y rencontre aussi des enfants silencieux qui encaissent sans broncher les coups du sort et les autres ; et un voyou, ivrogne brutal et méchant. Ces personnages traversent  de tristes péripéties, accidents, mort, maladie, abandon, qui les rapprocheront, leur donnant l’occasion d’un nouveau départ, plein d’espérance (sauf pour le voyou qui disparaît opportunément ; quant au couple inscrit à l’aide sociale, il demeure irrécupérable). Les caractères ressemblent au climat, rudes et monochromes. La vie sociale, fruste, tourne autour des relations de voisinage, des bars, de l’alcool, des bals populaires. Le lecteur se félicite de ne pas être né dans le comté de Holt, il visite néanmoins sans ennui cette Amérique profonde, décrite avec un réalisme de western, et déjà évoquée dans Colorado blues (NB août-septembre 2002).