Mille petits riens

PICOULT Jodi

Turk et Brit sont heureux, ils viennent d’avoir leur premier enfant. Mais tout va basculer : ils sont n√©onazis, racistes militants et refusent que la meilleure infirmi√®re de la maternit√©, une Noire, ¬ę touche ¬Ľ √† leur b√©b√©. Or celui-ci succombe √† une malformation cardiaque et, par un malheureux hasard, cette infirmi√®re en avait la garde. Elle est accus√©e de meurtre. Une avocate passionn√©e par cette affaire la d√©fend lors du proc√®s.¬†¬†L‚Äôhistoire est tir√©e d’un fait divers r√©el. Jodi Picoult (La tristesse des √©l√©phants, NB mars 2017) a fait des recherches sur la justice sociale. Elle s‚Äôest longuement renseign√©e aupr√®s de juristes, de m√©decins et d‚Äôinfirmi√®res. Tout ceci concourt √† donner au livre un parfum de sinc√©rit√©, de v√©rit√©, qui porte √† r√©fl√©chir autrement sur le racisme et sa part cach√©e. Elle s‚Äôadresse d‚Äôabord aux Blancs, ignorants de leurs privil√®ges, avec une simplicit√© et une profondeur qui touchent le coeur et la conscience. Mais c‚Äôest aussi et surtout le sujet d‚Äôun tr√®s beau roman, prenant, √©mouvant, profond√©ment humain qu‚Äôon ne peut oublier : les ¬ę petits riens ¬Ľ de la diff√©rence marquent la vie de tous les jours quelle que soit la couleur de la peau. (V.M. et A.Be.)